Fleur de cbd en gros plan

Vous savez ensuite comment fonctionne le CBD sur votre organisme ?

Si le CBD suscite autant d'engouement, c'est que son efficacité est due à son interaction avec un réseau de récepteurs complexes, présent dans notre corps.

Ce réseau, nommé système endocannabinoïde, est responsable d'un nombre de facteurs régulateurs de notre organisme comme l'appétit, l'humeur, la douleur, et il influence sur l'homéostasie soit l'équilibre interne du corps. Le cannabidiol (CBD) est une molécule faisant partie de la famille biochimique des cannabinoïdes naturellement présente dans la plante de chanvre, ce sont donc des phyto-cannabinoïdes. Notre comporte des récepteurs réagissant à cette famille biochimique, le système endocannabinoïde organisme. Ce mot est composé du préfixe "endo" qui vient du grec "endon" et signifie "dans", "à l'intérieur de".

Vous savez ensuite comment fonctionne le CBD sur votre organisme ?

Si le CBD suscite autant d'engouement, c'est que son efficacité est due à son interaction avec un réseau de récepteurs complexes, présent dans notre corps.

Ce réseau, nommé système endocannabinoïde, est responsable d'un nombre de facteurs régulateurs de notre organisme comme l'appétit, l'humeur, la douleur, et il influence sur l'homéostasie soit l'équilibre interne du corps. Le cannabidiol (CBD) est une molécule faisant partie de la famille biochimique des cannabinoïdes naturellement présente dans la plante de chanvre, ce sont donc des phyto-cannabinoïdes. Notre comporte des récepteurs réagissant à cette famille biochimique, le système endocannabinoïde organisme. Ce mot est composé du préfixe "endo" qui vient du grec "endon" et signifie "dans", "à l'intérieur de".

La découverte des cannabinoïdes et des récepteurs

Le Cannabis est utilisé de façon thérapeutique depuis des milliers d’années, comme en témoigne un manuscrit Chinois datant d’environ 3000 ans avant JC, des papyrus Egyptien détaillants des différentes voies d’administration ou encore en Inde, où cette plante fait partie de la panacée de la médecine traditionnelle. Il faut attendre la moitiée du XXème siècle pour que la science s’intéresse de plus près à celle-ci et étudie avec exactitude ses effets sur l’organisme. Le Pr Raphael Mechoulam, chimiste Israelien, prend pour objet d’étude le Cannabis et ses composants, jusqu’à lors quasiment ignorés de la science. Pour cela, il se rend en bus au commissariat de police, et revient avec 5 kg de haschich dans son laboratoire (toujours en bus!). C’est en 1964 que lui et son équipe découvrent et étudient un des actifs les plus connus du Cannabis, le THC ou tétrahydrocannabinol. Trente ans plus tard, c’est le premier récepteur CB1 qui est identifié à l’intérieur de notre corps, où le THC interagit de façon significative et déclenche un effet biologique. C’est ensuite le récepteur CB2 qui est mis en exergue, ainsi que cinq molécules cannabinoïdes synthétisées par l'organisme humain. Parmi elles, la plus connue est l'anandamide dont le nom provient de “ananda”, traduction de “bonheur suprême” en sanskrit, et de “amide” qui définit sa structure chimique. Un deuxième cannabinoïde synthétisé par nos neurones est le 2-arachidonoylglycerol (2-AG), qui serait responsable de la protection contre le stress et l’anxiété. Ces molécules créées par notre organisme (anandamide et 2-AG) sont produitent lors d’une sollicitation extérieure (stress, modification de l’environnement...) et viennent se fixer sur les récepteur CB1 et CB2, fonctionnant au niveau biologique quasiment à l‘identique que les phytocannabinoïdes tel que le THC ou le CBD.

Comment fonctionnent les récepteurs cannabinoïdes ?

Les récepteurs cannabinoïdes (CB) sont présents sur l'ensemble de notre organisme et permettent de réguler les fonctions vitales du corps. Les cannabinoïdes, endogènes ou exogènes (créés par le corps ou de nature végétale), fonctionnent sous forme de clefs ouvrant la porte et en activant ces récepteurs. Les CB font partie d'une famille de récepteurs liés à la protéine G qui permet le transfert d'information intracellulaire, et sont abondamment présents dans le cerveaux chez 1000 à 2000 spécimens de générés (2). Les deux principaux récepteurs sont le CB1, présent notamment dans les régions du cerveau entraîné dans les activités motrices, la mémorisation et le traitement de la douleur, ainsi que le CB2, exprimé principalement dans les cellules immunitaires. Ils sont répartis sur la quasi totalité de notre corps : Récepteur CB1 :

  • Système nerveux central
  • Moelle épinière
  • Système des nerfs périphériques
  • Tractus digestif
  • Muscles
  • Système vasculaire
  • Organes reproducteurs

Récepteur CB2 :

  • Cellules immunitaires
  • Peau
  • Tarif / foie
  • Amygdales

Le récepteur CB1 entraîne des effets connus sur le psychisme, alors que le CB2 reste muet et sera impliqué dans les effets immuno-modulateurs. Les CB ne sont pas les seuls à interagir avec les cannabinoïdes, et nous savons à ce jour que 42 récepteurs y sont sensibles tels que :

  • 5-HT1A, sont les récepteurs de la sérotonine présents principalement dans le système nerveux central (SNC)
  • GPR55 et GPR119, situés dans le SNC, le système digestif et les glandes surrénales
  • TRPV ou récepteur vanilloïde, présente dans de nombreux tissus et dans le SNC

Ces découvertes majeures permettent l'évolution du regard porté sur le cannabis thérapeutique, et offrent un potentiel prometteur dans le domaine médical, mais aussi dans le domaine du bien-être en utilisant le chanvre et ses composants comme complément alimentaire.

Quels sont les principaux cannabinoïdes ?

Dans la plante de Chanvre, les scientifiques ont recensé plus de 500 composants répartis en différentes familles, comme les terpènes, les flavonoïdes et les cannabinoïdes. La famille des cannabinoïdes se compose d'environ 150 molécules actives présentes, dont les principales sont les suivantes :

  • Le THC : Le psychoactif. C'est la molécule la plus connue du Cannabis, et aussi celle qui lui a valu cette diabolisation. Le THC est un psychotrope qui modifie l'état de conscience et la perception de l'environnement, qui utilisé sous forme récréative peut créer un état euphorique et relaxant, mais aussi des nausées et des somnolences. La recherche et les expérimentations en cours (3) actuellement en cours montrent le potentiel thérapeutique que celui-ci peut avoir dans le traitement de certaines maladies, en utilisant un ratio THC:CBD bien précis.
  • Le CBD : L'actif Bien-être par excellence. Le cannabidiol est un constituant majeur de la plante, les variétés qui en contiennent un fort pourcentage ont été créées en premier lieu à des fins industrielles. Le CBD possède des propriétés thérapeutiques propres, déjà utilisées dans le traitement contre l'épilepsie et la sclérose en plaque, il présente de plus un potentiel dans le traitement de l'insomnie, de l'anxiété, de la dépression et semble avoir un fort pouvoir anti-inflammatoire (4). A l'inverse du THC, le CBD ne provoquerait pas de modification d'état de conscience et même serait un bloqueur de cet effet, et serait utile dans le traitement des addictions.
  • Le CBG : Le CBG, ou cannabigerol, est un précurseur du THC et du CBD, cette molécule est présente dans la plante avant la création de ces deux derniers. Encore mal connu de la science, le CBG pourrait s'avérer utile pour stimuler l'appétit et réduire la cachexie dûe aux enrichies anglaises, comme le révèle cette étude publiée en 2019 (5). Comme le CBD, le CBG n'est pas un psychotrope (modification de la perception), et présentait de plus des propriétés anti-inflammatoires et anticancéreuses qui risquaient d'être explorées (1).
  • Le CBN : Le cannabinol n'est pas présent dans la plante d'origine, c'est un produit de la dégradation du THC suite à l'exposition à une source lumineuse. Encore méconnu, le CBN aurait un avenir tout aussi prometteur dans le domaine médical et bien-être car il serait utile dans le cas des insomnies et des douleurs.

  • Le CBC : Le cannabichromène présente très peu d'études sur le sujet de ses propriétés, pourtant découvert en 1966, mais nous savons qu'il se trouve aux endocannabinoïdes en modulant certaines fonctions biologiques.Il pourrait jouer un rôle dans le traitement de la dépression et de la douleur, mais des recherches approfondies sont nécessaires pour en déterminer son fonctionnement exact.

Le chanvre, ou Cannabis sativa, est utilisé depuis des milliers d'années pour ses multiples usages, tant médicinaux que pour la création d'artefact. Les composants, hormis le THC et le CBD, de cette plante sont pourtant encore mal connus du domaine scientifique, même si les récents soulignent la pluralité de ses actions, des recherches approfondies sont nécessaires pour mettre en exergue tous leurs potentiels.

Cannabinoïdes : comment inciter le système endocannabinoïde ?

Le système endocannabinoïde (SEC) est donc un réseau complexe présent sur l'ensemble de notre organisme qui protège les fonctions vitales de notre organisme. Notre corps comporte des récepteurs qui sont stimulés grâce aux cannabinoïdes, notamment ceux naturellement présents dans la plante de Chanvre. En consommant des produits à base de cannabinoïdes comme le CBD, vous allez favoriser l'activation de certains de ces récepteurs. C'est l'interaction entre le CBD, la molécule naturelle du Chanvre, et le système endocannabinoïde, présent dans notre corps, qui va favoriser la détente musculaire, l'apaisement des états de stress d'anxiété et la sensation de relaxation généralisée. Il existe de nombreux produits bien être à base de cannabinoïdes présents sur le marché tels que les huiles CBD , lesconcentrés ou encore les fleurs à consommer en tisane, qui permettent de réguler et d'activer le système endocannabinoïde.

Bibliographie :

  • (1)Article rédigé par le Dr Joost Heeroma dans l’ouvrage de Michka et al. publié en 2020 aux Éditions Mama : “Cannabis Médical : du Chanvre Indien aux Cannabinoïdes de Synthèse”
  • (2) Article rédigé par Franjo Grotenhermen, Nova-Institut, Allemagne en 2006 : “Les cannabinoïdes et le système endocannabinoïde”
  • (3) Expérimentation française sur le cannabis médical débutée en Janvier 2020 sur 3000 patients volontaires.
  • (4) Ouvrage rédigé par le Dr Pascal Duoek, publié en 2020 aux Éditions Solar : “Le Cannabis Médical, une Nouvelle Chance.”
  • (5) Étude anglaise sur l’effet du CBG dans les symptômes de cachexie liés à la chimiothérapie, Daniel I Brierley et al. publiée en 2019 : “Chemotherapy-induced cachexia dysregulates hypothalamic and systemic lipoamines and is attenuated by cannabigerol Site internet de GH Medical, initiative de la Stichting Strain Hunters Foundation & GHM Europe aux Pays-Bas, sur la recherche des cannabinoïdes et leurs actions.
Commentaires (0)
Produit ajouté aux favoris
Vos paramètres de cookies

Ce magasin vous demande d'accepter les cookies afin d'optimiser les performances, les fonctionnalités des réseaux sociaux et la pertinence de la publicité. Les cookies tiers liés aux réseaux sociaux et à la publicité sont utilisés pour vous offrir des fonctionnalités optimisées sur les réseaux sociaux, ainsi que des publicités personnalisées. Acceptez-vous ces cookies ainsi que les implications associées à l'utilisation de vos données personnelles ?

Cookies nécessaires
Les cookies nécessaires contribuent à rendre un site web utilisable en activant des fonctions de base comme la navigation de page et l'accès aux zones sécurisées du site web. Le site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.
Nom du cookie Fournisseur Finalité Expiration
PHP_SESSID 100pour100-cbd.com Ce cookie est natif de PHP et permet aux sites Web de stocker des données d'état sérialisées. Il est utilisé pour établir une session utilisateur et pour transmettre des données d'état via un cookie temporaire, couramment appelé cookie de session. Session
PrestaShop-# 100pour100-cbd.com Ce cookie permet de garder les sessions de l'utilisateur ouvertes pendant leur visite, et lui permettre de passer commande ou tout un ensemble de fonctionnement tels que : date d'ajout du cookie, langue sélectionnée, devise utilisée, dernière catégorie de produit visité, produits récemment vus, accord d'utilisation de services du site, Identifiant client, identifiant de connexion, nom, prénom, état connecté, votre mot de passe chiffré, e-mail lié au compte client, l'identifiant du panier. 480 heures
rc::a Google Ce cookie est utilisé pour distinguer les humains des robots. Ceci est bénéfique pour le site web afin de créer des rapports valides sur l'utilisation du leur site. Persistant
rc::c Google Ce cookie est utilisé pour distinguer les humains des robots. Persistant
Cookies statistiques
Les cookies statistiques aident les propriétaires du site web, par la collecte et la communication d'informations de manière anonyme, à comprendre comment les visiteurs interagissent avec les sites web.
Nom du cookie Fournisseur Finalité Expiration
collect Google Il est utilisé pour envoyer des données à Google Analytics sur l'appareil du visiteur et son comportement. Suivez le visiteur à travers les appareils et les canaux marketing. Session
r/collect Google Il est utilisé pour envoyer des données à Google Analytics sur l'appareil du visiteur et son comportement. Suivez le visiteur à travers les appareils et les canaux marketing. Session
_ga Google Enregistre un identifiant unique utilisé pour générer des données statistiques sur la façon dont le visiteur utilise le site. 2 années
_gat Google Utilisé par Google Analytics pour diminuer radicalement le taux de requêtes 1 jour
_gat_gtag_UA_* Google Utilisé pour limiter le taux de demande. 1 minute
_gd# Google Il s'agit d'un cookie de session Google Analytics utilisé pour générer des données statistiques sur la façon dont vous utilisez le site Web, qui est supprimé lorsque vous quittez votre navigateur. Session
_gid Google Enregistre un identifiant unique utilisé pour générer des données statistiques sur la façon dont le visiteur utilise le site. 1 jour
Contenu non disponible